Comment trouver un nom d’entreprise idéal ?

Vous êtes sur le point de créer votre entreprise ?

Téléchargez ma vidéo « Devenez une Entrepreneure à succès SANS sacrifier votre vie perso grâce à internet » - Cliquez ici

Certains experts estiment que les meilleurs noms sont ceux qui sont abstraits, une ardoise vierge sur laquelle vous pouvez facilement créer une image. D’autres pensent au contraire que les noms devraient être informatifs afin que les clients sachent immédiatement ce que votre entreprise propose. Personnellement, j’ai une préférence pour le nom du dirigeant, surtout pour une entreprise que vous créez seule à la base, même si par la suite vous avez une équipe ou qu’elle devient une multinationale. En réalité, n’importe quel nom d’entreprise est efficace s’il vous représente, s’il vous parle et que vous élaborez une stratégie marketing appropriée.

trouver un nom d'entreprise, original, idéal

Voici donc les quelques conseils et bonnes pistes qui devraient vous aider à trouver un nom d’entreprise original et efficace.

Qu’est-ce qu’un bon nom d’entreprise ?

Vous

Choisir votre propre nom est très judicieux. Vous pourrez changer d’angle, changer de produits… Cela sera toujours cohérent grâce à votre personnalité. C’est un parti pris, c’est oser se mettre en avant et se vendre. Les gens achètent pour vous avant tout autre critère.

Court et doux

Qu’est-ce que Nike, Apple, Facebook, Twitter, Dreamworks, Pixar, et eBay ont en commun? Ils n’ont que deux syllabes.

Des études montrent que la brièveté du nom d’entreprise se prête à la mémorisation. Il sera donc judicieux de choisir des noms plutôt courts et percutants qui ne seront pas facilement oubliés par les consommateurs.

N’oubliez jamais que votre nom est la première chose qui sortira de votre bouche chaque fois que vous présenterez votre entreprise.

Un nom trop significatif

Il est possible pour un nom d’être trop significatif, c’est le cas des noms géographiques ou génériques. Par exemple « Toulouse Sanitaire », que faire si l’entreprise souhaite se développer davantage au niveau géographique ? Quel sens aura ensuite ce nom ? Et si elle souhaite diversifier son activité ?

Restez évocateur mais pas trop significatif dans votre nom d’entreprise. Pensez à Italiatour un nom évocateur pour une entreprise qui promeut les voyages en Italie.

Brainstorming ou remue-méninges pour trouver un nom d’entreprise

Il est temps de prendre un papier et un stylo… Commencez par décrire l’image que vous aimeriez donner de votre entreprise et ce que vous souhaitez communiquer à vos consommateurs. Dressez ensuite une liste de noms en gardant les conseils suivants à l’esprit :

  • Un nom qui reflète l’image que vous souhaitez donner

  • Un nom qui reflète les clients cibles de votre entreprise

  • Un nom pas trop long, qui se retienne facilement

  • Un nom évocateur mais pas trop significatif

Quelques outils pour vous aider :

Réévaluez votre liste d’idées de nom d’entreprise

Laissez le temps à la réflexion et faites une simple réévaluation au bout de quelques jours. Vous passerez  d’une longue liste à quatre ou cinq noms qui seront mémorables, expressifs et évocateurs.

Vous pourriez être surpris de ceux qui sont restés dans votre mémoire ou ceux que vous aviez au contraire complètement oubliés. Si ces noms vous ont échappé, ils échapperont probablement aussi à l’esprit de vos clients.

Vérifiez la disponibilité de vos idées de nom d’entreprise

Attention, pensez à vérifier si le nom que vous avez choisi est disponible. Vous aimeriez en garder l’exclusivité ? Alors protégez votre idée de nom.

Choisissez un nom d’entreprise qui soit aussi disponible sur le Web

Vérifiez que le nom que vous avez trouvé pour votre entreprise soit disponible sur internet au niveau des noms de domaine mais pas seulement, vérifiez également si votre nom est disponible sur les médias sociaux.

L’analyse finale

Rappelez-vous de vos critères initiaux. Quel nom correspond le mieux à vos objectifs ? Quel nom décrit plus exactement la société que vous avez à l’esprit ?

Vous pouvez griffonner chaque nom en en-tête d’un courrier, le lire à haute voix, l’imaginer dans une publicité. Cela vous permettra de vous faire une idée plus concrète et facilitera votre choix. N’hésitez pas à demander des avis autour de vous ou sur les forums spécialisés.

Idéalement, votre nom doit transmettre la personnalité et les valeurs de votre entreprise.

Vous vous rendez compte que le nom que vous aviez choisi pour votre entreprise ne correspond pas à l’image que vous souhaitez donner ? Il n’est jamais trop tard pour changer le nom d’une entreprise, quelques-unes des meilleures entreprises ont changé leur nom quand une meilleure idée leur est venue Nissan était Datsun, et LG a raccourci son nom qui était Lucky Goldstar et Co.

Référencement : nom d’entreprise VS nom de domaine

Faut-il choisir un nom d’entreprise compatible avec une stratégie de communication sur internet ?

Google aurait tendance à porter moins de crédit aux sites ayant comme nom de domaine une requête exacte (ou du moins c’est ce qu’il tente de faire). Exemple : www.voiture-sport-pas-cher.com.

Non pas qu’il ne faille utiliser de mots clés dans son nom de domaine, mais surtout de se rendre compte si, avec ce mot clé, l’image de votre entreprise ne perdrait pas un peu de son humanisme.

Par contre, votre slogan commercial est beaucoup plus intéressant pour l’insertion de mots clés et de ce fait, plus utile pour le référencement naturel. Ces slogans, on les retrouve très souvent en titre dans les résultats de recherche.

L’intérêt est double car en plus de contenir ces précieux mots clés, vous pouvez aussi travailler sur l’accroche et inciter ainsi l’internaute à cliquer sur votre lien.

  1. Il faudrait trouver un nom d’entreprise court et évocateur de vos activités, ça sera votre URL dans les résultats de recherche (en tout petit sous le titre).

  2. Il faudrait utiliser votre slogan en un titre accrocheur qui contiendrait les mots relatifs à votre activité. Utilisé sur une balise meta <title>, votre slogan apparaîtra en titre principal dans les résultats naturels des moteurs de recherche.

  3. Même si ça “n’influe” plus sur le positionnement, la balise meta <description> vous servira à étoffer votre slogan. C’est une balise qu’il ne faudra pas négliger 😉

Conclusion :

Abreuvez-vous de tous les conseils de cet article car ils vous seront vraiment très utiles pour trouver un nom d’entreprise accrocheur en harmonie avec votre activité commerciale.

Pour les entreprises qui auront une visibilité sur internet, ne vous tracassez pas, choisissez le nom d’entreprise qui vous plaît. Suffisamment de texte est mis à votre disposition pour vous permettre de vous faire comprendre par n’importe quel internaute et tous les moteurs de recherche, si le travail d’optimisation est bien fait. Mais ça, c’est une autre histoire …

Vous êtes sur le point de créer votre entreprise ?

Téléchargez ma vidéo « Devenez une Entrepreneure à succès SANS sacrifier votre vie perso grâce à internet» - Cliquez ici

Interview de l’entrepreneure Marie MONTEL

Rencontre avec Marie MONTEL qui nous présente son entreprise : Mimi & Lulu

vêtements naturels pour tout-petits Mimi & Lulu

Présentez-vous

Bonjour, je m’appelle Marie MONTEL et j’ai créé la marque de vêtements naturels pour tout-petits Mimi & Lulu.

Je n’aime pas particulièrement les étiquettes toutes faites comme celle « d’écolo », mais je dirais que j’ai une certaine sensibilité pour le développement durable dans son ensemble : l’aspect environnemental, mais aussi l’aspect social.

J’évite les attitudes trop sectaires, j’essaie simplement, au quotidien, de faire un minimum attention à mon impact sur tout cet environnement, en fonction de mes possibilités. Cela va du choix des produits achetés (selon leur lieu de production par exemple), à l’utilisation d’un lombri-composteur pour mes déchets verts ou de couches lavables pour ma fille.

Comment avez-vous eu l’idée de lancer votre entreprise ?

J’avais envie de mettre en avant ces valeurs dans mon environnement professionnel. Après avoir travaillé presque 15 ans dans le secteur « web » où j’étais Responsable de Produit, j’ai voulu trouver un poste qui soit plus proche de mes préoccupations. Et comme j’avais aussi envie de changement et de plus d’autonomie, cela a été l’occasion de me lancer.

Ayant eu une petite fille l’année précédente, j’avais été confrontée à la difficulté de trouver des produits sains et éthiques pour les tout-petits qui ne soient pas tristes ou toujours monochromes. L’idée est donc venue très naturellement, d’autant plus que je cousais déjà pas mal à titre personnel.

Raconter-nous les débuts de votre entreprise

Ça a beau sembler simple, les débuts sont toujours un peu difficiles. Tout d’abord, parce que j’ai découvert (et je découvre encore) un secteur que je connaissais très peu. Il faut prendre en compte la réglementation, connaître le marché, trouver des fournisseurs.

La plus grosse difficulté vient finalement des valeurs même de Mimi & Lulu : trouver des fournisseurs certifiés, connaître la traçabilité des matières premières et en même temps faire attention aux coûts de revient et au résultat final pour ne pas pénaliser les acheteurs (le tissu le moins cher n’est pas forcément le plus adapté ou le plus joli et peu souvent de bonne qualité)… tout cela demande un équilibre très délicat qu’il faut du temps pour trouver.

Quels sont vos objectifs pour l’avenir ?

J’aimerais étoffer la gamme de modèles proposés, trouver de nouveaux fournisseurs, développer des produits de décoration. Mais l’objectif le plus important aujourd’hui, c’est de trouver des boutiques partenaires pour diffuser et faire connaître Mimi & Lulu.

Gigoteuse Mimi&lulu

Marie MONTEL : http://www.mimilulu.com

Organisez votre bureau

Qu’est-ce qui ne devrait pas être sur votre bureau ?

Souvent on accumule des affaires sur notre bureau qui n’ont rien à voir avec le travail en cours ou que nous n’utilisons plus dans nos tâches actuelles. Papiers, cartes de visite, chemises, tasses à café et un assortiment de stylos dispersés peuvent facilement vous distraire de la tâche à accomplir. Lorsqu’il est difficile de se concentrer, il est difficile d’atteindre ses objectifs personnels. Encombrement et objets vont vous amener à vous distraire et réduit votre efficacité.

Un bureau efficace, minimaliste

 

Ci-dessous un plan étape par étape pour un bureau fonctionnel qui vous aidera à rester productif tout au long de la journée.

1. Préparer votre rangement et nettoyage de bureau à l’avance.

Choisissez une date et inscrivez-là dans votre agenda afin que vous puissiez prendre le temps de le faire sans remettre à plus tard.

2. Evaluez rapidement la situation : Qu’est-ce qui est en trop ? Où ranger ce dont vous n’avez pas besoin ?

Une des raisons pour lesquelles que nous nous retrouvons avec tant de choses sur notre bureau est le manque d’organisation et de place appropriée à chaque objet. Commencez à réfléchir sur les rangements à adopter pour les magazines, les dossiers de projet, les notes de réunion, les cartes de visite, les objets personnels et les fournitures supplémentaires, pour n’en nommer que quelques-uns. Notez également ce qui peut être jeté à la poubelle.

3. Faites le tri

Maintenant, le jour est venu pour vous de commencer. Rassemblez les éléments ensemble. Un tri rapide permettra d’identifier le contenu superflu de votre bureau. Il est beaucoup plus facile de prendre des décisions une fois que vous avez tout divisé en grands groupes. Voici les types d’éléments que vous pourriez éventuellement rencontrer lors du désencombrement de ce précieux espace :

Papiers divers

  • Décidez de ce qu’il faut jeter et ce qu’il faut classer en jetant un regard rapide sur chaque document. Si vous vous arrêtez pour lire chacun d’entre eux, cela va vous ralentir et vous éloigner de votre but.
  • Divisez les documents à « classer» en deux tas : 1 – Ce dont vous avez encore besoin, 2- Ceux que vous pouvez classer immédiatement. Placez les documents actuels dans une corbeille et gardez-là à proximité, soit sur le bureau soit dans un meuble près de votre bureau. Et classez les autres dans des classeurs, chemises ou tiroirs.

Numérisation

Certains documents ne nécessitent pas d’être gardé sous forme papier. Scannez-les pour les garder sur votre ordinateur ou un disque dur externe pour plus de sécurité. Ce sera pour vous un gain de place et un gain de temps en organisant bien votre classement informatique par fichier.

Post-It

  • Utilisez un logiciel directement sur votre ordinateur ! Vous serez ainsi sur de ne pas les perdre et de bien pouvoir vous relire.
  • Ou utilisez un classeur ou calepin qui vous permet d’avoir toutes les informations au même endroit et de rajouter vos idées etc …

Magazines, journaux, brochures, dépliants …

  • Trouvez une nouvelle place à vos magazines et journaux, sur le bureau ils vous volent de la place. Il est peu probable que vous lisiez un magazine dès qu’il arrive. Regardez autour de votre bureau. Que diriez-vous de les déplacer à un endroit spécifique, dans une corbeille ou un porte-journaux ?
  • Décidez de ceux que vous gardez, que vous comptez lire, qui vont encore vous servir, et faites une pile avec le reste.
  • Apportez-les aux cabinets de médecins, hôpitaux et autres lieux où d’autres peuvent en profiter ou recyclez-les.

Objets divers

Rangez tout ce qui ne vous sert pas pour travailler. Votre but est de rester productif alors épurez votre bureau.

Ne reste plus qu’à faire un grand nettoyage et vous pourrez repartir plus productive que jamais 😉

Interview de l’entrepreneure Camille SAUVAGET

Rencontre avec Camille Sauvaget,

Entrepreneuse dans le domaine du conseil et du bien-être qui nous partage sa création d’entreprise.

Camille Sauvaget, entrepreneuse dans le domaine du conseils et du bien-être

Présentez-vous

Bonjour, Je suis Camille SAUVAGET, passionnée depuis toujours par la relation d’aide,  et la capacité à se réaliser, j’ai exercé huit ans le métier de Conseillère en Economie Sociale Familiale. J’ai recruté et encadré des auxiliaires de vie pour qu’elles assurent le maintien à domicile de personnes dépendantes, j’ai accompagné des majeurs protégés dans la gestion de leur quotidien. J’ai alors ressenti que je ne souhaitais pas aider en assistant, mais en permettant aux personnes de mettre en lumière leur potentiel, leurs ressources pour être plus libre et acteur de leur vie.

En 2008, j’apprends la Réflexologie Plantaire, une méthode chinoise ancestrale pour un éveil aux sensations corporels et aux bienfaits immédiats d’une relaxation profonde.

En 2011, je me forme à la pratique du Rebirth outil qui permet efficacement de prendre conscience de nos blocages les plus complexes pour mieux les gérer et les dépasser.

Depuis 2007, je pratique la Médiation Zazen, méditation assise, où notre attention est dirigée vers  notre respiration.

En 2012, je crée «  Du Cœur Pour Soi » dont le but est de repérer et comprendre ses propres limites, pour mieux les dépasser et vivre la vie qui nous anime. Pour cela, j’utilise les trois méthodes : Réflexologie, Rebirth, Méditation, auxquelles je me suis formée et que je pratique. J’accompagne mes clients à cultiver la détente, révéler le sens de leur vie et pratiquer l’ouverture.

Comment avez-vous eu l’idée de lancer votre entreprise ?

J’ai eu envie de lancer mon entreprise  pour partager et vivre ma passion et oser vivre de ce qui m’anime.

Je pense que la vie passe si vite que je trouve dommage de rêver, d’imaginer, de s’empêcher, de se sentir bloqué et de ne pas oser vivre ce qui nous anime. Accompagner des personnes désireuses d’évoluer, vivre leurs aspirations, leurs intuitions malgré leurs peurs, leurs incertitudes, est devenue pour moi une évidence.

Racontez-nous les débuts de votre entreprise

Les débuts de mon entreprise n’ont pas été simples, car je bouillonnais d’idées et d’envie de partager mes méthodes de développement personnel et bien être. Il m’était difficile de structurer mon offre de services et donc de communiquer mon positionnement. Il y a également la peur du débutant qui prend le dessus, la crainte de ne pas être claire, pertinente. C’est avec le temps et les expériences que le discours se met en place, qu’il s’affine, j’ai également été accompagné par une consultante en identité de marque pour définir mon positionnement et mes clients.

Quels sont vos objectifs pour l’avenir ?

Mes objectifs pour l’avenir sont nombreux, mais les principaux sont de travailler avec des clients idéaux et faire des rencontres inspirantes.

15 Conseils pour votre étude de marché

Etudier son marché : Une nécessité

Bien qu’il soit tout à fait possible d’effectuer vos propres recherches pour votre étude de marché afin de collecter des données significatives, vous avez besoin d’un plan pour réussir.

Etudier votre marché

Vous trouverez ci-dessous 15 conseils pour que le temps, l’énergie et l’argent que vous investissez dans votre étude de marché soient bien dépensés :

  1. Soyez clair sur vos objectifs avant de commencer votre étude de marché.
  2. Identifiez votre public cible (soyez le plus précis possible) avant de commencer : combien de répondants vous avez besoin et les données que vous souhaitez recueillir.
  3. Où et comment allez vous trouver et aborder ce public cible ?
  4. Surveillez et intégrez à votre étude de marché les commentaires non sollicités que vous recevez sur les réseaux sociaux ou les sites d’avis.
  5. Remerciez chaque personne qui contribue à votre recherche.
  6. Comprenez la différence entre la recherche qualitative et quantitative  et formulez vos questions en conséquence.
  7. Faites un tableau ou un graphique à partir des données recueillies pour pouvoir analyser visuellement les résultats.
  8. Interviewez des personnes, des groupes, des professionnels chaque fois que possible. En face à face où au téléphone, les résultats reçus seront beaucoup plus pertinent.
  9. N’ignorez pas la critique elle peut être le retour le plus précieux que vous recevrez.
  10. Rendez votre (ou vos) questionnaire rapide et facile pour vos répondants. Google propose de créer gratuitement des questionnaires faciles à compléter et esthétiques.
  11. Votre échantillon doit être suffisamment important pour vous apporter des données significatives.
  12. Suivez les enquêtes d’un appel téléphonique ou tout autre contact personnel pour compléter les réponses fournies, chaque fois que possible.
  13. Mettez-vous dans la peau de vos clients potentiels lors de l’écriture de vos questions.
  14. Soyez impartial tout au long du processus, ou utilisez une personne extérieur.
  15. Gardez votre esprit ouvert à de nouvelles opportunités et à des besoins que vous n’avez pas envisagé avant de procéder à votre recherche.

Sondez votre marché tout au long de la vie de votre entreprise, pas seulement en amont. Cela vous permettra d’évoluer sans cesse et de répondre aux besoins de vos clients.

Alors, prête à vous lancer ? Vous avez d’autres questions ? Ou au contraire d’autres conseils ?

En cas de difficulté à cerner votre marché n’hésitez pas à faire appel à un professionnel, car c’est une partie très importante pour la suite de votre projet et pour faire prospérer votre entreprise sur le long terme. Nombreux sont les prestataires qui peuvent vous aider à réaliser votre étude de marché. Veillez à bien choisir le choisir et à ce que votre projet soit bien claire et compris par celui-ci pour que votre étude de marché soit réussie.