Stéphanie : Ce sont ces projets successifs qui m’ont amené vers l’entrepreneuriat

femme entrepreneure dans le milieu de la mode

Rencontre avec Stéphanie de Mytrendymarket

femme entrepreneure dans le milieu de la mode

Quelle a été votre parcours avant de devenir entrepreneur ?

J’ai eu une formation de journaliste.
J’ai commencé comme Attachée de presse, puis Responsable communication et marketing en maison de disque.
Puis j’ai intégrer une Agence de publicité au poste de Responsable développement (Commercial et marketing).
Le journalisme me manquait j’ai donc décidé en 2007 de monter un blog sur la mode enfantine qui a bien marché.
Ce sont ces projets successifs qui m’ont amené vers l’entrepreneuriat. Le blog a bien marché. A l’époque nous étions peu nombreuse.

Qu’est-ce qui a fait germer la première graine de votre entreprise ?

A côté du blog, j’avais monté mon propre videdressing (dansmonplacard.com). Leboncoin n’en était qu’à ses prémices.
Ce vide dressing a tellement bien marché que l’émission 100% Mag de M6 m’a contacté pour faire un sujet sur les blogueuses et les bons plans pour s’habiller pas cher.

C’est comme ça qu’est venu l’idée de monter un vide dressing cette fois pas personnel. Malheureusement le temps que je me prépare, Videdressing.com et Vestiaire Collective avait été crée.

Parallèlement, j’avais pas mal d’amis qui étaient patronnes de boutiques de mode et qui n’arrivaient pas à écouler leurs invendus après les soldes. Elles n’avaient aucune solution. Les Ventes privées sont réservées aux marques et les soldeurs qui rachètent au kilos ne sont pas rentables pour des boutiques haut de gamme. En France, 8 500 boutiques multimarques ferment par an pour des problèmes de trésorerie.
De l’autre côté, je me suis rendue compte en voyagent dans différente régions de France que j’arrivais à dénicher après les soldes des pièces que je cherchais depuis plusieurs mois et qui étaient en rupture de stock dans ma région et sur les sites généralistes.

L’idée de mettre en relation cette communauté de passionnées de mode avec les boutiques de la France entière a émergé et Mytrendymarket est né.

Comment avez-vous débuté la création de votre entreprise ?

J’ai mis beaucoup de temps a concrétiser le projet.
Seule avec un enfant en garde alternée, j’ai dû garder une autre activité pendant pas mal de temps et être seulement à mi-temps sur mon projet.

Les principales difficultés ?

Les pessimistes qui ont tenté de me décourager sous prétexte qu’une femme SEULE avec un enfant n’aurait pas la possibilité de mener à terme un tel projet. La question de la situation familiale n’aurait jamais été posé à un homme….

Heureusement j’étais déterminé et j’ai bénéficié de nombreux soutiens que je suis allée chercher dès le début du projet.
J’ai bénéficié du soutien d’une subvention de la Fondation 2ème Chance, de l’intervention d’Aquitaine Active sur un prêt d’honneur couplé à un prêt bancaire du Crédit Agricole.

Ces 3 premiers partenaires m’ont permis de lancer la première phase du projet.

J’ai ensuite intégré la pépinière d’entreprise de l’Estia à la Technopole d’Izarbel à Bidart. La pépinière m’a permis d’intégrer un réseau d’entrepreneurs, d’être suivie et de rencontrer mes premiers investisseurs. J’ai en effet bouclé une première levée de fond en 2016 auprès d’un Business Angel local et de PG Dév le fond d’investissement du Crédit Agricole. J’ai été accompagné par ADI Nouvelle Aquitaine dans le cadre de cette levée de fond.

Je suis également Lauréate du Réseau Entreprendre depuis mars 2017.

Depuis le début je suis très proche de la Chambre de Commerce de Bayonne et en particulier du Pôle numérique qui nous a d’ailleurs décerné un Trophée Coup de Coeur de l’Audace en 2016 avant même le lancement.

Quelle est la prochaine étape et que mettez-vous actuellement en place pour l’atteindre ?

Notre prochaine étape et de devenir l’acteur de référence auprès des boutiques multimarques de mode et de continuer à développer notre communauté de passionné de mode.

Nous travaillons pour se faire notre marketing (Affiliation, Référencement…), notre notoriété via nos contacts presse et essayons de proposer du contenu intéressant via notre blog et nos réseaux sociaux.

Parallèlement, nous continuons à améliorer le site en fonction des premiers retours clients et boutiques. Il est important pour nous d’avoir un site qui corresponde aux envies de nos utilisateurs.

Quel conseil donneriez-vous aux femmes qui ont une idée d’entreprise et l’envie de la concrétiser ?

De s’accrocher.
De ne pas se laisser décourager par les mauvaises langues.
De se faire accompagner très vite pour avoir du recul.
De bien poser son projet dans un Business Plan afin d’être sûre de ses décisions et de la direction de son projet.
D’échanger un maximum avec son réseau.
Et de foncer… L’aventure n’est pas simple tous les jours mais elle en vaut la peine.

 

 

Pour augmenter votre visibilité, avoir votre annonce professionnelle et publier sur le blog, devenez experte sur le réseau Busy-women en cliquant-ici.

2 réflexions sur « Stéphanie : Ce sont ces projets successifs qui m’ont amené vers l’entrepreneuriat »

  1. C’est un beau portrait, très inspirant. C’est dingue qu’en 2017 les gens remettent encore l’ambition des femmes en question, surtout si elles sont mères célibataires…

  2. Bonsoir,

    C’est bien souvent des cheminements personnels et professionnels qui emmènent à un moment donnée à devenir entrepreneure!
    Bonne soirée
    Maryline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *