Lucie : Mon métier à un sens pour moi

Maman et entrepreneur

Rencontre avec Lucie – Mindful Attitude

Maman et entrepreneur

Je m’appelle Lucie Frapsauce, je suis Fondatrice de Mindful Attitude : la 1ère start-up spécialiste de la mindfulness en entreprise. Sophrologue et Instructrice mindfulness de formation, je me définie comme une entrepreneure-artiste, passionnée dans l’âme. J’ai également une grande passion, le clown que je partage avec mes enfants Juliette et Nino. J’ai 37 ans, je vis à titre personnel sur le Bassin d’Arcachon, et je suis aujourd’hui très heureuse dans ma vie et pleinement épanouie.

Qu’est-ce qui vous a fait franchir le pas de la création d’entreprise ?

Je n’ai pas l’impression d’avoir « franchi le pas ». L’entreprenariat est une évidence pour moi qui part avant tout d’un besoin viscéral de liberté. J’ai vite compris qu’être salariée ne me convenait pas, l’entreprenariat s’est donc imposé tout naturellement. Ca fait maintenant 9 ans que je suis entrepreneure, et 2 ans que j’ai fondé Mindful Attitude. Je voulais transmettre la pratique de la pleine conscience et c’est tout naturellement que je me suis dirigée vers le secteur de l’entreprise pour accompagner les dirigeants dans leur gestion du stress. Et je me suis entourée d’une équipe de professionnels motivés pour mener à bien cette démarche.

J’ai également eu la chance de trouver un partenaire majeur, la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur avec qui je viens de développer la 1ère application gratuite de Mindfulness pour les dirigeants. Ensemble nous sommes partenaires du programme « Entrepreneurs en forme » pour mener des actions auprès de tous les entrepreneurs en France.

Quelles ont été les premières étapes pour faire décoller votre activité ?

Le passage d’ « artisan solo » à start-up est avant tout le fruit d’un investissement majeur. Pour la première fois en 9 ans d’entreprenariat, j’ai investi sur moi-même ! Certainement le meilleur investissement qu’un entrepreneur puisse faire. J’ai fait appel à Céline Boura | Le Luxe d’être Soi, pour m’accompagner à prendre toute ma dimension dans mon business. J’ai alors compris que c’est en étant moi-même, et uniquement en étant moi-même, que mon entreprise pourrait prendre son envol. Une vraie révélation.
Mon principal moteur est également le soutien infaillible de ma famille et de mes amis, et notamment de mon mari qui passe des heures à m’écouter en me donnant toujours son avis avec beaucoup d’authenticité (même si ce n’est pas toujours ce que j’ai envie d’entendre !).

Comment parvenez-vous à concilier vie professionnelle et vie privé ?

Le privilège d’être entrepreneure c’est de pouvoir organiser son temps comme bon nous semble. Je travaille donc beaucoup par Skype et téléphone, et quand je ne suis pas en déplacement, j’organise mes journées en fonction de mes enfants afin de les emmener à l’école et chez la nounou, puis les récupérer pas trop tard pour passer du temps avec eux et les coucher. Si j’ai beaucoup de travail, je m’y remet une fois les enfants couchés. Je m’impose également une coupure totale le weekend pour profiter pleinement de ma famille et de mes amis.

Je fais beaucoup de déplacements à titre professionnel mais j’ai fait le choix de vivre sur le Bassin d’Arcachon afin d’être dans un environnement ressourçant quand je rentre chez moi.

La pleine conscience joue un rôle fondamental dans mon équilibre actuel et a véritablement transformé ma vie. J’en ai fait un métier du coup le pro et le perso sont intimement liés.

Vous travaillez depuis chez vous ?

Je suis une entrepreneure nomade. J’aime travailler d’un peu partout. Changer d’environnement stimule ma créativité. J’ai juste besoin d’avoir mon Mac, mon agenda et ma to do list, après peut importe le lieu où je suis. Il m’arrive effectivement de travailler de chez moi mais j’ai également un bureau sur le Bassin d’Arcachon et un à Paris. Mais là où je travaille le mieux c’est dans le TGV Bordeaux-Paris.

Comment gardez-vous votre motivation au quotidien ?

En me rappelant POURQUOI j’ai choisi de faire ce que je fais. Mon métier à un sens pour moi, j’ai le sentiment de servir à quelque chose, d’être utile, d’avoir ma place dans ce monde.

Un conseil pour les femmes qui hésitent à se lancer ?

Osez ! Osez faire le premier pas, osez croire en vous et en vos rêves.
5% de votre réussite repose sur votre idée et 95% sur la manière dont vous allez l’exécuter, il n’y a donc qu’en faisant que vous découvrirez si c’était le bon choix.

 

 

Pour augmenter votre visibilité, avoir votre annonce professionnelle et publier sur le blog, devenez experte sur le réseau Busy-women en cliquant-ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *